L’approche humaniste

L’approche humaniste a été développé par Carl Rogers au milieu du XXème siècle. Elle considère la personne comme ayant les capacités de s’autodéterminer, de découvrir et d’utiliser elle-même ses ressources pour s’accomplir. Ici, l’empathie, l’absence de jugement et l’écoute du psychothérapeute sont fondamentales. Le travail du thérapeute vise à guider le patient pour qu’il trouve ses propres réponses.

Cette approche requière trois conditions fondamentales :

L’empathie, l’acceptation inconditionnelle et la congruence, qui implique une relation transparente avec le patient, le professionnel est en adéquation entre ce qu’il pense et ce qu’il fait.